Une semaine après l’achat du bateau, nous retrouvons l’ancien propriétaire pour une navigation en direction du port de la Roche-Bernard. RDV fixé le dimanche 10 novembre à 7h45.

Au programme : hisser le génois neuf sur l’enrouleur, se mettre d’accord sur le programme de navigation, et parcourir les x miles qui nous séparent de notre destination.

Aperçu de notre trajet:

N’ayant pas d’ordinateur embarqué permettant de faire un suivit en temps réel de la navigation, le trajet a été calculé par « Navionics Charts » en ligne, solution gratuite qui permet de préparer notre navigation (sans prendre en compte la météo !)

La météo des derniers jours étaient vraiment mauvaise, petit coup de stress pour savoir si la navigation allait être possible ou non. Heureusement nous avons eu de la chance, le mauvais temps est passé et le ciel dégagé quand nous prenons la mer.

Le vent souffle quand même aux alentours des 4 – 5 sur l’échelle de Beaufort (20 à 38 Km/h) avec des rafales à 7 Beaufort (50 à 61 Km/h), autant dire que ça a été sportif ! 

Nous utilisons le site web « Windy  » , qui permet d’obtenir des informations précises sur du court et moyen terme en ce qui concerne la météo.

En temps normal, il est plutôt conseillé de mettre au moins 1 ris (voire même 2) dans les voiles (réduire la voilure) par ce type de temps, mais nous avions de bonnes sensations et envie de pousser un peu de bateau pour sentir ses réactions. Résultat : il tient bien! Mylène n’était pas très rassurée au début mais a fini par prendre ses marques et s’habituer aux réactions du bateau.

La navigation s’est bien déroulée dans l’ensemble. C’était sympa de la partager avec l’ancien propriétaire qui connait bien le bateau et a pu nous donner des petits conseils sur ses réglages ainsi que sur la zone de navigation qu’il connait très bien. En plus c’est un ancien moniteur de l’école de voile des Glénans, et ça ça a rassuré Mylène! Nous sommes plutôt fiers et heureux de notre bateau, il réagit super bien, les sensations étaient toutes présentes et surtout le plaisir de naviguer sur son bateau était présent!

Avant le départ, nous avons vérifié l’état général du bateau (une semaine seul au port) puis nous avons gréé le génois

En terrien : attacher la voile avant du voilier

Départ du port du Crouesty 8h57 !


Selon le garde-fou du capitaine le bateau gîtait un peu trop à son goût !

Une fois arrivé dans la vilaine, nous avons affalé les voiles et avons navigué au moteur.

En terrien : on a rangé les voiles.

Arrivé à 13 h 52 au Barrage de l’écluse d’Arzal pour un passage à 14h. Perfect timing!


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partage ta Mer

GRATUIT
VOIR